Le ruxelier aux 4 saisons

Le ru s’est tu. Les pâquerettes à foison tapissent les prés en aval de la ferme, offrant aux Montbéliardes et aux Limousines qui paissent [au fait, avez-vous reconnu une Vosgienne  isolée dans le troupeau ?] un repas acidulé tout en couleurs… Les chevaux au repos, après une belle équipée dans les bois et les pâtures, profitent de leur repas pendant que leurs cavaliers repus d’efforts, prennent une collation conviviale à l’ombre d’un grand tas de bois.
Un troisième faucon accompagne les deux autres, plus jeune, moins audacieux mais déjà vigoureux… la nature fait bien les choses. Des musiciens répètent en vue du concert qui se tiendra dans le second bâtiment réservé aux séminaires